loader image
EN FR

Blog

Les techniques et le matériel que j’utilise

Crayons de couleurs

Autodidacte depuis mon enfance, j’ai progressivement évolué, j’ai fait beaucoup de recherches et de tests selon différentes techniques d’art. Que ce soit le dessin au crayon, l’aquarelle avec ma grand-mère qui était experte en la matière, les pastels secs ou à l’huile de l’école que j’épuisais le plus souvent à la maison, ou encore la peinture sous toutes ses formes. Aujourd’hui je suis donc passé de la feuille A4 ou canson, à la planche de bois. L’avantage, c’est que ça ne se chiffonne pas !

Même si ma liste de fournitures à acheter s’agrandit souvent pour avoir le meilleur matériel qui soit, celui que j’ai actuellement me convient pour l’instant. Entre les marqueurs de peinture acrylique, les crayons de couleurs, les pastels à l’huile, les planches, les lasures et le vernis, voici mon univers.

Les planches de bois

J’utilise autant que possible, des chutes issues des entreprises, qui ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ces planches sont uniquement du contreplaqué, elles font très bien l’affaire et ont pour avantage d’être écologique puisque je leur redonne une seconde vie. Cependant, je ne peux pas faire de grandes œuvres et elles sont souvent un peu abîmées, il faut donc que je les rattrape un peu au ponçage.

La préparation des planches​​

Avant de dessiner mon œuvre, je dois découper la taille du tableau que je souhaite à la scie-sauteuse, ma grande amie Bosch PST 650. Une fois découpé, je ponce légèrement le tableau à la ponceuse Bosch PEX 220, ma deuxième grande amie. Oui oui, je suis abonnée à Bosch ! Ce ponçage permet de retirer les petites impuretés et facilite l’accrochage de la lasure, la peinture, et du vernis.

Lorsque la planche est douce au toucher et que je ne sens plus d’impureté, elle est presque prête à être utilisée ! Pour finir, je ponce légèrement les arêtes pour éviter toute coupure lors de la manipulation du tableau.

Toujours pour participer à la préservation de la planète, j’utilise du papier de verre à grain fin, récupérer dans les entreprises Automobiles.

Application d'une lasure

Avant de dessiner la base de mon œuvre, j’applique une couche de lasure de la couleur souhaité sur toute la planche, recto verso, puis je laisse bien sécher. Si j’applique cette lasure, c’est parce que je trouve que les planches de contreplaqué, qui sont issues de peuplier, sont trop clair, mais c’est aussi pour être en accord avec mon œuvre.

La marque que j’utilise est V33, elle propose une large gamme de teinte et surtout des petits pots de test qui me suffisent largement, j’évite donc le gaspillage.

L’œuvre

Pour faire le cadre, je cache le contour de mon œuvre avec du scotch à peinture pour protéger les bords du tableau. Puis je dessine au crayon de papier la base de mon œuvre, sans trop appuyer sinon le crayon ressort après la peinture et il peut arriver aussi qu’il s’étale là où je ne veux pas.

Une fois la base finie, je passe à mon plus grand plaisir, la couleur ! Ce mélange de peinture acrylique, de pastels à l’huile et de crayons. En général, la peinture me sert pour la base de la couleur, pour couvrir la couleur du bois tandis que les pastels à l’huile et les crayons sont plutôt pour les détails, les reflets et les ombres.

Les marqueurs de peinture acrylique

Il en existe de différentes marques et de différentes qualités. J’ai opté, pour le moment, pour les marqueurs de peinture acrylique Flysea. Ils sont corrects au niveau prix, mais ne couvrent pas assez, je dois souvent mettre deux couches pour avoir la bonne couleur et du coup, ils se vident rapidement. Je souhaiterais à terme passer chez Posca, cette marque je l’ai découvert pendant mon enfance grâce à mes sœurs qui ont fait les beaux-arts. Ces marqueurs sont de très bonne qualité, mais très onéreux, je pense donc que je vais les acheter au fur et à mesure.

Les pastels à l'huile

Après avoir testé les pastels secs qui ne me convenaient pas, j’ai adopté les pastels à l’huile de chez Pentel, la couleur est super, elle ressort très bien. Ces pastels sont très faciles à travailler, au doigt ou avec un tissu, ou même avec un coton-tige pour les endroits les plus minutieux. De plus leur prix est plus qu’abordable.

Les crayons

J’ai dû tester différentes marques car deux problème se posait, il fallait que le crayon marque, car sur du bois ça ne réagis pas pareil que sur du papier, mais il fallait aussi qu’au contact du vernis il ne s’étale pas ou ne s’efface pas. Pour ces deux points, j’ai donc validé les crayons de couleurs de chez Stabilo Color, avec leur prix très abordable.

Le vernis et le séchage final

Au début, j’ai testé avec du vernis marin appliqué au pinceau, seulement le pinceau à tendance à emporté la couleur avec le vernis, et la, c’est la catastrophe ! J’ai donc fait des recherches et discuté avec d’autres artistes qui utilise le même style de technique, on m’a donc conseillé le vernis à tableau mat de chez Royal Talens. Son prix est correct et pour l’instant, il me convient, il fixe bien les couleurs. L’inconvénient, c’est qu’il est en aérosol, du coup en été ça va, je peux l’appliquer dehors, mais par temps humide et froid, c’est direction le garage, et la je redoute toujours la petite poussière qui viendrais se poser sur mon tableau.

Une fois le vernis appliqué, j’attends toujours une journée pour bien laisser sécher avant de déplacer le tableau. Après cette journée, le séchage se terminera donc tranquillement dans mon bureau en toute sécurité.

Voilà !

J’espère que ce petit tour d’horizon vous a plu, je mettrais à jour cet article si je change de matériel. Si vous avez des questions laisser moi un commentaire juste en dessous, je me ferais un plaisir d’y répondre !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

3 réponses

  1. Bravo pour tout ce beau travail !
    J’adore l’ambiance des tableaux, on a l’impression de voyager, sans bouger de chez nous 😉
    Bonne continuation et je vous souhaite plein de nouvelles créations et de ventes 🙂

    Bravo encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *